A&I UNSA
 

Brèves

5 raisons d’adhérer

[En vidéos]

À découvrir ici :

1. La proximité

2. L'expertise

3. L'équipe

4. Nos valeurs

À suivre tous les jeudis à 17h00...

Cliquez ici pour adhérer

Liens utiles

 

Vous êtes ici : Accueil » Actualité


À lire aussi...

Déclaration de la CAPN des AAE
du 5 décembre 2017

Services Publics : un big-bang en gestation

Cinq semaines, 5 raisons d’adhérer

La GIPA, pour moi, c’est oui ou c’est non

Faire de chaque personnel l’acteur de son propre changement

7 ans de blocage salarial ? Pour l’UNSA, c’est non !

TOUS EN GREVE LE 15 MAI 2014

 

Le gouvernement a décidé le gel du point d’indice, qui fonde la rémunération des agents publics, jusqu’en 2017. Totalement inadmissible pour des salariés, en l’occurrence ceux de la Fonction publique qui voient le niveau de leur salaire bloqué pendant 7 ans (dernière augmentation en 2010 : +0,5%) ! Le prétendu effort équitable se transforme en une triple peine pour les fonctionnaires : traitements bloqués, prélèvements augmentés en plus des efforts demandés à tous.

Dès le 8 avril 2014 l’UNSA, au sein de l’intersyndicale « CFDT, CGT, Solidaires, UNSA, FA-FPT » appelait les agents des 3 versants de la Fonction publique à se mobiliser le 15 mai 2014 pour exiger :

  • des rémunérations revalorisées,
  • des emplois publics de qualité correspondants aux besoins.

A&I UNSA appelle tous les personnels administratifs à se mobiliser pour exiger :

  • la revalorisation immédiate du point d’indice,
  • l’équité indemnitaire interministérielle et l’intégration d’une large partie des primes dans le traitement indiciaire.

Le Président de la République et son gouvernement veulent inscrire leur action dans la justice sociale ? Chiche !

A la veille des négociations (19 mai 2014) sur les parcours professionnels, les carrières et les rémunérations dans la Fonction publique, A&I UNSA exige :

  • la mise en œuvre de Corps Interministériels à Gestion Ministérielle (CIGeM), permettant d’articuler le respect du statut de la Fonction publique de l’Etat avec nos missions, partout et pour tous,
  • la priorité à la catégorie C,
  • la requalification des emplois, notamment pour les collègues ADJAENES et SAENES, trop souvent exploités sur des postes à responsabilités supérieures. La qualité de l’emploi public, passe par la reconnaissance des responsabilités réellement exercées correspondants aux besoins du service public sur la fiche de paye.

Pantin, le 12 mai 2014

 

Jean Marc Bœuf

Philippe Mesnier

Jean Yves Rocca

Secrétaire général adjoint Enseignement Scolaire

Secrétaire général adjoint Enseignement supérieur et Encadrement

Secrétaire général

     
     

 

Administration & Intendance - UNSA | Mentions légales | Plan du site | Espace privé | Contacts | Fils RSS | Dernière mise à jour : lundi 11 décembre 2017