A&I UNSA
 

Brèves

5 raisons d’adhérer

[En vidéos]

À découvrir ici :

1. La proximité

2. L'expertise

3. L'équipe

4. Nos valeurs

À suivre tous les jeudis à 17h00...

Cliquez ici pour adhérer

Liens utiles

 

Vous êtes ici : Accueil » Espace adhérents » Carrière


À lire aussi...

Spécial mutations 2017 (suite)

compte rendu de la CAPN du 19 mars 2015

Comptes rendus CA et CTP (suite)

Fiche récapitulative des textes relatifs au corps des SAENES

Incidence des congés de maladie sur le report des congés annuels (suite)

AEFE - Compte rendu CCPCE de recrutement du 27/01/2011

Étaient présents pour l’administration : Messieurs Négrel (Secrétaire Général), Lesaulnier (Responsable secteurs Amériques- Afrique australe et orientale), Coulombel (Agent comptable principal) qui remplaçait Monsieur Donz, le DRH, et Madame Eusèbe du Ministère de l’Education nationale.

Étaient présents pour les représentants des personnels : Sylviane Jeanne, Béatrice Bibba, Céline Denechaud, Philippe Mesnier et Jean-Michel Despouy.

Après lecture faite de notre déclaration préalable, le Secrétaire Général donne des éléments de réponse :

1-RGPP

L’AEFE a été l’un des premiers établissements à être auditionné. Il ressort que l’Agence est bien gérée. Concernant les postes, la Directrice a réussi à maintenir le nombre de postes expatriés pour le triennal 2011-2013. Le nombre de postes de « chefs des services financiers et administratifs » (ex-gestionnaire-comptable) demeure inchangé : il y a simplement des redéploiements de moyens selon les secteurs géographiques.

2- ADMINISTRATEURS

L’Agence a en effet affiché des postes fléchés administrateurs en précisant dans la circulaire de recrutement que les détachements continuaient à se faire dans le corps des CASU. Il n’y a pas encore de support d’emplois fonctionnels à l’Agence.
Concernant la problématique Administrateurs/CASU/APAENES, une réflexion est menée sur la notion de structure d’emplois (c’est-à-dire sur les fonctions exercées) et non plus sur des corps et grades. Il ressort néanmoins des entretiens de sélection qu’une différence de niveau persiste entre les CASU et les APAENES. Il faut certainement revoir la formation des attachés et leur accompagnement à la prise de poste. L’AEFE travaille actuellement sur le plan de formation initiale et continue en relation avec l’ESEN (signature d’une convention).
Les représentants des personnels A&I-UNSA rappellent que lors de la négociation sur la mise en extinction du corps des CASU, il a été acté qu’une formation pour les attachés se mettrait en place afin de continuer à alimenter le vivier des emplois fonctionnels d’administrateurs. Philippe Mesnier précise aussi qu’une rencontre est prévue avec la nouvelle chef de service de gestion des CASU, la D.E. (Direction de l’Encadrement) ayant disparue, pour évoquer notamment l’implantation des postes d’administrateurs.

3-CRITÈRES DE SÉLECTION

Monsieur Négrel redonne la composition de la commission de sélection pour les entretiens : le Secrétaire Général, l’Agent comptable, le DRH, le responsable de la cellule Audit et un inspecteur général.
Les critères de s »élection sont : la compétence, l’expérience, la motivation et la disponibilité (géographique, personnelle et familiale).
Les entretiens ont réellement une logique d’entretien d’embauche : c’est un recrutement vraiment professionnel.

I-RECRUTEMENT 2011 DES PERSONNELS ADMINITATIFS

En l’absence de Monsieur Donz, le DRH, c’est Madame Sophie Nicolaïdès qui présente le recrutement.

Quelques données chiffrées :

    *116 candidatures déposées
    *102 candidatures d’ADAENES (attachés d’administration de l’Education nationale et de l’Enseignement supérieur) et 14 de CASU
    *61 hommes et 55 femmes
    *48 personnes ont été reçues en entretien : 11 du réseau et 37 de métropole
    *sur 20 postes pourvus lors de la commission : 12 sont en poste en France et 8 sont en poste dans le réseau.

Les postes mis au mouvement :

    *4 postes en attente : les 2 postes au Liban (attente de l’avis de la Mission Laïque Française), le poste de Marrakech et le poste de Brasilia (les effectifs ne justifient plus un poste d’expatrié ; le collègue en poste actuellement prend sa retraite à la fin de l’année scolaire).
    *1 poste déclaré non vacant : poste de Berlin. Le poste d’expatrié va être supprimé.
    *1 poste supplémentaire qui s’est libéré : le poste de gestionnaire comptable de l’Ecole française Colette d’HO Chi Minh Ville.

Lors de la commission de recrutement, 20 postes ont été pourvus, 4 sont en attente et 8 noms sont en réserve. Les 4 postes en attente seront forcément pourvus par des personnes sur liste de réserve.

Cette année, la quasi totalité des candidats retenus ont obtenu leur premier ou deuxième vœu géographique (bonne adéquation profil/candidat). Il est à rappeler que les postes à l’étranger sont de plus en plus difficiles, notamment en période de crise politique. Le profil d’agent comptable n’est pas un critère absolu : un profil d’adjoint à l’agent comptable ou de gestionnaire matériel peut convenir. C’est pourquoi l’entretien est un outil GRH important qui permet de détecter le potentiel d’un candidat.

La liste proposée est votée à l’unanimité.

II-MESURE DE CARTE SCOLAIRE

Le poste de résident au Lycée français de Pékin, occupé par un APAENES, a été supprimé lors du dernier CTPC de l’AEFE (décembre 2010). Cela correspond à l’ouverture d’un poste d’expatrié de gestionnaire comptable : cette fonction était alors couplée avec la fonction de coordonnateur de secteur.

Le collègue en poste a été informé en temps et en heure afin de lui laisser la possibilité de participer au mouvement inter-académique des attachés.

III- DEMANDES DE TEMPS PARTIEL DE PERSONNELS RÉSIDENTS

Deux SAENES (Secrétaires d’administration de l’Education nationale et de l’Enseignement supérieur) en poste au Lycée Lyautey de Casablanca au Maroc ont fait une demande de temps partiel :

    *une première demande à 70% pour donner des soins à un ascendant : recueille l’avis favorable de l’administation ;
    *un renouvellement à 75% pour donner des soins à un ascendant : recueille également un avis favorable de l’administration.

Les représentants des personnels demandent si les rompus de temps partiel peuvent être compensés pour l’établissement. Monsieur Lledos, adjoint au DRH précise que c’est possible mais que sous forme d’un contrat local.

La liste soumise à la CCPCE est adoptée à l’unanimité.

Pour les représentants des personnels,

Béatrice Bibba

Administration & Intendance - UNSA | Mentions légales | Plan du site | Espace privé | Contacts | Fils RSS | Dernière mise à jour : lundi 11 décembre 2017