A&I UNSA
 

Brèves

5 raisons d’adhérer

[En vidéos]

À découvrir ici :

1. La proximité

2. L'expertise

3. L'équipe

4. Nos valeurs

À suivre tous les jeudis à 17h00...

Cliquez ici pour adhérer

Liens utiles

 

Vous êtes ici : Accueil » Carrière


À lire aussi...

Revalorisation indiciaire - 1ère étape : les décrets sont parus

Filière Administrative de l’Etat

Contractuels : Sécuriser les précaires. Ne pas précariser les fonctionnaires

Agents Non-Titulaires

Agents Non Titulaires : les 6 fédérations s’adressent au ministre de la Fonction Publique

Administratifs de l’Education nationale et de l’enseignement supérieur - Quand arrêtera-t-on la course poursuite avec le smic ?

2 juillet - Communiqué A&I-UNSA


Le décret portant revalorisation de 2% du SMIC au 1er juillet 2012, présenté au Conseil des Ministres le 25 juin dernier, a été publié au Journal Officiel du 29 juin 2012.

2,5 millions de salariés vont donc percevoir une revalorisation incluant, au regard de l’inflation, un coup de pouce limité.
Si cette revalorisation ne règle pas la question salariale, elle fait passer la rémunération de nombreux fonctionnaires au-dessous du salaire minimum légal !

C’est le cas des personnels administratifs de catégorie C (ADJAENES) des six premiers échelons du grade des adjoints administratifs 2ème classe (AA2), des quatre premiers échelons du grade des adjoints administratifs 1ère classe (AA1) et des trois premiers échelons du grade des adjoints administratifs principaux 2ème classe (AAP2).

Cet écart devrait être comblé par l’attribution d’une indemnité différentielle ou par une augmentation indiciaire, selon le choix de la Fonction publique.

L’indemnité différentielle pénalise le fonctionnaire dans le déroulement de sa carrière. Ainsi, un collègue AA2 resterait pendant 14 ans avec le même salaire (l’indemnité différentielle diminuant à chaque progression d’échelon), avant de dépasser le SMIC. Un collègue AA1 serait dans la même situation pendant 11 ans. Un collègue AAP2 la subirait pendant 8 ans. C’est inacceptable !

L’augmentation indiciaire conduit à un tassement de la grille indiciaire de la Fonction publique.

Les deux solutions ne sont pas satisfaisantes. Elles sont pénalisantes pour les personnels.

A la veille de la grande conférence sociale (8-10 juillet 2012), A&I UNSA exige une politique ambitieuse permettant de véritables déroulements de carrières pour les personnels administratifs, reconnaissant les acquis de l’expérience professionnelle (RAEP) et leur engagement dans la qualité du service public mis à mal par les politiques publiques régressives (RGPP).

Administration & Intendance - UNSA | Mentions légales | Plan du site | Espace privé | Contacts | Fils RSS | Dernière mise à jour : lundi 11 décembre 2017