A&I UNSA
 

Brèves

5 raisons d’adhérer

[En vidéos]

À découvrir ici :

1. La proximité

2. L'expertise

3. L'équipe

4. Nos valeurs

À suivre tous les jeudis à 17h00...

Cliquez ici pour adhérer

Liens utiles

 

Vous êtes ici : Accueil » Presse

Documentation liée

Déclaration fédération

Intervention C. Chevalier


À lire aussi...

Éditorial Revue n°91

Editorial Revue n°90

Editorial Revue n° 89

Editorial Revue n° 88

Editorial Revue n° 87

CTPM 8/02/11 - Grotesque et inacceptable pour commencer…
...un camouflet pour finir

Le CTPM du ministère de l’Education nationale s’est réuni mardi 8 février 2011 dans des conditions rocambolesques.


GROTESQUE


Ce CTPM a commencé avec plus d’une demi-heure de retard : le quorum n’était pas atteint car presque tous les membres de l’Administration étaient absents ! Ils devaient sans doute croire qu’ayant boycotté le CTPM du ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche la veille, nous allions faire de même pour cette instance. Pas de chance : tous les syndicats (sauf Sud Education) étaient présents. Et quelques photos témoigneront (pour la petite histoire) de cette grande salle à demi vide !


Le Secrétaire général des ministères, présent, lui, avec 4 ou 5 représentants de l’Administration centrale, a donc dû téléphoner pour rapatrier en urgence un nombre suffisant de représentants de l’Administration, pour parvenir au quorum permettant l’ouverture de cette séance.


16 membres de l’administration, 19 représentants syndicaux : cela ne sera pas sans effet pour la suite.




INACCEPTABLE


L’examen imposé du seul texte soumis au vote, malgré le vœu unanime des organisations syndicales demandant son report (l’Administration ne prenant pas part au vote…) est significatif de la considération accordée aux représentants du personnel.


Ce dialogue social très particulier, ou plutôt cette négation du dialogue social a d’ailleurs servi de thème à la déclaration préalable de Christian Chevalier au nom de l’UNSA-Education. (voir au sein de cette intervention les 2 paragraphes -en gras- concernant les personnels administratifs)




UN CAMOUFLET


  • Projet de décret concernant certains personnels ITRF

  • Dans ce contexte délétère et plus, largement, dans le cadre d’une politique où les suppressions d’emplois servent de « marqueur » essentiel et primordial, notre fédération a fait une déclaration précisant d’emblée qu’elle voterait CONTRE ce projet et, en conséquence, ne prendrait pas part au débat par voie d’amendements (déposés par la FSU et le SGEN-CFDT).

    Le texte soumis au vote n’a recueilli que 16 voix (celle de la parité administrative, incomplète !). L’UNSA-Education, la FSU, FO, la CGT, le CSEN ont voté contre. Soit 17 voix au total.
    Le SGEN-CFDT s’est abstenu (2 voix)


    Le texte a donc été REJETE


    ***


    A suivre cependant… car ce même projet de décret va être soumis au CTPM du ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, le 11 février, puisque la première réunion – le 7 février – a été boycottée par les syndicats.

    Administration & Intendance - UNSA | Mentions légales | Plan du site | Espace privé | Contacts | Fils RSS | Dernière mise à jour : mardi 12 décembre 2017