A&I UNSA
 

Brèves

Personnel de l’éducation

Attestations fiscales adhérent·e·s

Les attestations fiscales ont été envoyées courant avril par courrier à l'adresse que vous avez indiquée sur le bulletin d'adhésion.

Baromètre UNSA des métiers de l’Éducation

Résultats complets

Liens utiles

 

Vous êtes ici : Accueil » Espace adhérents » Presse

Documentation liée

Déclaration CTPM Adjoints


À lire aussi...

Rencontre avec le Ministre de la Fonction publique (suite)

Mise en oeuvre du programme de travail : ça avance (suite)

Tableau résultats élections CTPS

Guide des Agents non titulaires

Audience ministérielle du 18/11/2009

CTPM 9 juillet : Création du corps des Adjoints Administratifs

Intervention Charles DAUVERGNE – (UNSA Education – A & I)


Mosieur le Président, Mesdames, Messieurs,

Je ne reviendrai pas sur les déclarations précises et complètes de nos élus commissaires paritaires nationaux.

Je souhaite cependant insister sur les problèmes de calendrier. Alors même que les services sont déjà surchargés et que les suppressions de postes viennent encore aggraver les conditions de travail des personnels, nul n’est besoin d’augmenter encore leur charge de travail par l’organisation de nouvelles élections alors même que les CAP viennent tout juste d’être renouvelées. Ce serait aberrant. Vos propositions de calendrier sont donc particulièrement attendues.

J’en viens au contexte dans lequel nous est présenté ce projet. Aujourd’hui toute réforme est « plombée » par ce contexte car elle est d’abord perçue comme servant essentiellement d’accompagnement aux suppressions d’emplois.

Il est pourtant nécessaire de revoir certaines structures, d’ouvrir de nouvelles perspectives. Mais moderniser la fonction publique n’a de sens que si on veut d’abord la préserver… pas la détruire. Or, la RGPP n’est rien d’autre qu’un véritable plan social qui accompagne la mise à mort progressive des fonctionnaires d’Etat.

Pour autant, nous nous refusons à pratiquer le mélange des genres et mon syndicat réclame depuis des années d’indispensables évolutions :

  • dans la simplification (réduction) des corps,
  • dans la reconnaissance du (des) métier(s), qui doit servir de base à une nouvelle structure des carrières,
  • vers l’interministérialité et les conditions d’une réelle mobilité avec d’abord l’équité de traitement notamment au niveau indemnitaire.

Alors, si au niveau du calendrier de mise en place, de nouvelles mesures se substituaient à celles qui avaient été un peu trop hâtivement envisagées il y a quelques mois, cela prouverait qu’il y a donc eu, au niveau gestionnaire, non pas une simple écoute mais une vraie prise en compte. Montrez nous que « Quand vous voulez… vous pouvez ».

Auquel cas nous voterons positivement sur ce projet de décret.

Administration & Intendance - UNSA | Mentions légales | Plan du site | Espace privé | Contacts | Fils RSS | Dernière mise à jour : jeudi 12 juillet 2018