A&I UNSA
 

Brèves

5 raisons d’adhérer

[En vidéos]

À découvrir ici :

1. La proximité

2. L'expertise

3. L'équipe

4. Nos valeurs

À suivre tous les jeudis à 17h00...

Cliquez ici pour adhérer

Liens utiles

 

Vous êtes ici : Accueil » Presse


À lire aussi...

Éditorial Revue n°91

Editorial Revue n°90

Editorial Revue n° 89

Editorial Revue n° 88

Editorial Revue n° 87

CTPM ESR du 07/02/2011

Le CTPM de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche qui devait se tenir ce jour, lundi 07/02/2011, a été boycotté par les organisations syndicales.

Il est reporté au vendredi 11 février.




L’UNSA-Éducation boycotte le CTPMESR



L’UNSA-Éducation a boycotté le Comité technique paritaire ministériel de l’enseignement supérieur et de la recherche (CTPMESR) ce lundi 7 février 2011.

L’UNSA-Éducation et ses syndicats (AI, SNPTES et SUP-Recherche) tiennent ainsi à marquer son mécontentement sur plusieurs aspects contenus ou développés par les textes statutaires qui devaient être examinés lors de ce CTPMESR.

L’UNSA-Éducation veut, tout d’abord, marquer ainsi son indignation face aux engagements de la ministre, dans le cadre du « plan carrières » (2009-2011), qui n’ont toujours pas été réalisés, en particulier, sa promesse, réitérée, d’intégration des assistants ingénieurs dans le corps des ingénieurs d’études.

L’UNSA-Éducation demande à la ministre de respecter cet engagement et de proposer, très vite, des modalités et un calendrier qui permettent de mettre, enfin, en application une mesure fortement attendue par nos collègues ITRF-ITA.

L’UNSA-Éducation veut aussi, par ce boycott, notifier, une nouvelle fois, sa colère face au projet statutaire d’intégration des Bibliothécaires adjoints spécialisés (BAS) dans le nouveau corps des techniciens des bibliothèques.

Là encore, l’UNSA-Éducation n’a pas été entendue et ce projet prévoit ainsi des modalités de reclassement, dans le nouveau corps, particulièrement injustes et pénalisantes qui ne prennent aucunement en compte les niveaux de responsabilités ainsi que les hauts niveaux de qualifications des BAS.

L’UNSA-Éducation demande donc, une nouvelle fois, que ce corps des BAS, et nos collègues, soient reclassés en catégorie A.

L’UNSA-Éducation tient, enfin, par ce boycott, à montrer son inquiétude sur la conduite de la fusion entre les corps ITRF et les corps des laboratoires des EPLE. Celle-ci, dans le contexte actuel, risque d’entrainer encore plus de craintes à un moment où les personnels de laboratoire des EPLE continuent à subir, de plein fouet, les suppressions de postes.

L’UNSA-Éducation demande donc que cette fusion s’accompagne d’un arrêt immédiat des suppressions de postes.


Enfin, l’UNSA-Éducation réitère sa demande d’audience à Mme la Ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche pour effectuer un bilan de la réalisation du plan « plan carrières » (2009-2011) et négocier un « plan Carrières » 2, prenant en compte l’ensemble de ses revendications pour les personnels des catégories C, B et A.

Administration & Intendance - UNSA | Mentions légales | Plan du site | Espace privé | Contacts | Fils RSS | Dernière mise à jour : vendredi 8 décembre 2017