A&I UNSA
 

Brèves

5 raisons d’adhérer

[En vidéos]

À découvrir ici :

1. La proximité

2. L'expertise

3. L'équipe

4. Nos valeurs

À suivre tous les jeudis à 17h00...

Cliquez ici pour adhérer

Liens utiles

 

Vous êtes ici : Accueil » Carrière » SAENES


À lire aussi...

Déclaration à la CAPN des SAENES du 7 décembre 2017

Compte-rendu de la CAPN des SAENES du 20 juin 2017

Compte-rendu de la CAPN des SAENES du 21 mars 2017

Déclaration à la CAPN des SAENES du 21 mars 2017

CAPN des SAENES 18 octobre 2016

Déclaration à la CAPN des SAENES du 20 juin 2017

Madame la Présidente, chers collègues,


Cette CAPN de juin 2017 se tient quelques semaines après un changement politique majeur pour notre pays et alors que le gouvernement qui se présentera devant la nouvelle assemblée nationale élue il y a deux jours n’est pas constitué.

Au terme d’une campagne électorale longue et laborieuse, marquée par un taux d’abstention qui ne peut que nous interpeler,  les Françaises et les Français ont dit « non au pire ». Après l’élection du Président Macron et la large majorité parlementaire qui lui est acquise, une grande vigilance est de mise.

A&I-Unsa continue et continuera à défendre ses principes en totale indépendance pour la défense des services publics, la laïcité et la justice sociale.

Au gouvernement, nous rappelons nos mandats et nos exigences :

  • Réaffirmer la place de l’AENES dans l’enseignement supérieur.
  • Refuser une décentralisation politique de l’enseignement supérieur qui conduirait les universités à devenir des collectivités locales sans territoire.
  • Conforter le rôle des personnels administratifs de l’Etat dans la mise en œuvre de l’action éducatrice, y compris à Jeunesse et Sports.
  • Refuser toute régionalisation politique de l’Education Nationale.
  • Refuser une réforme de l’Etat qui serait simplement quantitative et réductrice des périmètres des services publics.
  • Poursuivre la mise en œuvre de la filière administrative interministérielle et inter-catégorielle qui  induit la création d’un CIGeM pour les secrétaires et les adjoints administratifs.
  • Réaffirmer que notre priorité est l’amélioration des progressions de carrière.
  • Exiger la reconnaissance professionnelle pour nos collègues.


Sur ces derniers points, reprenons le jeu « du chat et de la souris », auquel notre employeur semble trouver un malin plaisir à se livrer, et exposons à nouveau nos revendications pour la catégorie B :

Le RIFSEEP : à quand l’uniformisation nationale ?

Ce régime indemnitaire, que nous n’avons pas approuvé  est une « usine  à gaz » source d’inégalité et d’incohérence. Nous nous interrogeons sur sa finalité :

  • pénaliser les collègues  lors des opérations de mutation ou des changements de postes suite à des promotions ?
  • accentuer le profilage ?

A&I UNSA exige un régime indemnitaire simple et équitable pour les collègues.

PPCR 2017 «  l’ambition pour notre catégorie n’est pas au rendez vous » disions nous il y a un an.  « PPCR, qui pour la catégorie B, et nous allons y revenir dans le détail, est proche de la duperie ». disions-nous en mars 2017…

Ainsi, aujourd’hui, nous vous exposons un cas précis : celui d’un adjoint administratif promu par liste d’aptitude en catégorie B en septembre 2016. Il constate que sa rémunération indiciaire est inférieure à celle qu’il aurait perçu en restant AAP1  d’1 point. Se projetant sur sa fin de carrière (retraite en 2022) il s’avère qu’en restant catégorie C il aurait bénéficié de 18 points d’indice de plus !
un cas parmi tant d’autres…

Quelle belle perspective de carrière …dans la vraie vie !

Déroulement de carrière :

Les documents étudiés ce jour ne font que confirmer la triste réalité du déroulement de nos carrières.

  • Comment justifiez vous qu’un SAENES classe normale attende quelque fois plus de dix ans pour bénéficier d’un avancement au grade supérieur alors qu’il exerce des missions de A ?
  • Comment notre employeur ose t il exprimer sa reconnaissance en proposant un déroulé  de carrière sur deux grades ?

Quand mettrez- vous en adéquation la réalité des missions exercées au référentiel des métiers ?

En conséquence , A&I-Unsa exige :

  • une refonte ambitieuse de la grille du B, corps charnière entre les adjoints et les attachés. Afin notamment d’éviter la multiplication de situations telles que citées plus haut.
  • un plan de requalification massif des emplois de B en A.
  • que notre employeur se saisisse d’urgence de ces dossiers !

L’ordre du jour de cette CAPN ne fait qu’illustrer nos propos. L’étude des dossiers de tableaux d’avancement met en évidence la grande proportion de collègues B exerçants des missions de A.

Devant cette situation navrante, A&I-Unsa exige l’augmentation significative des ratios pro/pro.
A&I-Unsa dénonce une nouvelle fois le nombre ridiculement bas de promotion des collègues par liste d’aptitude de C en B.


Nous ne voulons pas terminer cette déclaration sans exprimer nos remerciements à l’équipe d’Arnaud Leduc pour la qualité du travail fourni et les réponses apportées à nos questions.

Soyez persuadés qu’A&I-Unsa reste attaché à la défense d’un service public d’enseignement de qualité où chacun a sa juste place.

Les commissaires paritaires nationaux A&I-Unsa.
Corps des SAENES

 

Administration & Intendance - UNSA | Mentions légales | Plan du site | Espace privé | Contacts | Fils RSS | Dernière mise à jour : lundi 11 décembre 2017