A&I UNSA
 

Brèves

5 raisons d’adhérer

[En vidéos]

À découvrir ici :

1. La proximité

2. L'expertise

3. L'équipe

4. Nos valeurs

À suivre tous les jeudis à 17h00...

Cliquez ici pour adhérer

Liens utiles

 

Vous êtes ici : Accueil » Carrière » Attachés d’administration de l’État


À lire aussi...

Bilan de gestion des Attachés

Déclaration intersyndicale à la CAPN des AAE du 6 juillet 2017

Déclaration à la CAPN d’avancement des AAE 29 juin 2017

Déclaration liminaire des commissaires paritaires nationaux des AAE du jeudi 23 Mars 2017

PPCR : la réforme statutaire du corps des AAE : LE RECLASSEMENT

Déclaration à la CAPN du corps des AAE du 29 novembre 2016

Madame la Présidente,
Mesdames, Messieurs,


Cher(e)s Collègues,


A&I UNSA reste fidèle à sa parole et à ses mandats.
Nous avons toujours accepté la contradiction du dialogue.
Nous n'avons jamais exigé que tout soit pour tout de suite.
En revanche, oui, au delà des acquis, A&I UNSA s'est toujours réservé le droit de critique et de proposition.

A&I UNSA nourrit encore et toujours des ambitions pour les personnels administratifs qu’il représente C, B, A dont les attachés d’administration de l’Etat.

Nous avons fait connaître à la ministre et à son directeur de cabinet que dans beaucoup de domaines :

  • Dialogue social,
  • Requalifications des emplois de C en B et de B en A,
  • Mise en œuvre du RIFSEEP,
  • Carte comptable des EPLE,
  • Mutualisation des services,
  • Présence de l’AENES dans l’enseignement supérieur…


Les personnels dits  « non enseignants » sont traités avec dédain et mépris.
Concernant le plan triennal de requalification des emplois de B en A, où en est l’engagement des 300 requalifications supplémentaires entre 2015 et 2017 ?
Car nous parlons bien de requalifications des emplois qui s’accompagnent d’autant de promotions de collègues SAENES dans le corps des Attachés, en plus des promotions CIGeM. Des académies l’ont mis en œuvre positivement. D’autres, comme Montpellier ou Nice ont dû revoir leur copie en juillet dernier sur injonction ministérielle.
Vérité en deçà, erreur au-delà ? Que devons nous penser et surtout cela traduit le sentiment qu’il y a un hiatus entre le cabinet et la DGRH mais aussi avec les acteurs académiques.
Nous constatons à nouveau, que dans de nombreuses académies, des postes restés vacants à l’issue des CAPA sont offerts en détachement. Or, il s’agit souvent d’académies qui n’ont pas ouvert suffisamment de postes au mouvement inter académique, conséquence d’une GEPEEC défaillante.
Plus particulièrement dans le cadre des mutations GIGeM, nous n’avons aucune visibilité quant aux départs de notre ministère. Nous vous demandons un bilan de gestion entrées/sorties. Preuve est faite de la nécessité d’une CAP interministérielle.
Quant au RIFSEEP auquel l’UNSA s’est opposée dès le Conseil Supérieur de la Fonction Publique d’Etat, nos craintes étaient fondées. Nous constatons que la mise en œuvre dans les académies est disparate. Les remontées du terrain corroborent nos inquiétudes et cela dès la mise en place de l’IFSE et avant même les discussions relatives à l’éventuelle distribution du CIA. Au moment où nous parlons d’inter ministérialité, notre administration n’est même pas capable d’exiger des académies une application uniforme dans tous les secteurs d’activité, et encore moins dans les établissements d’enseignement supérieur.
Trop de promesses restent encore non tenues. Le compte n’y est pas ! Il ne faudrait pas, ne fut-ce par condescendance et désinvolture, que certains ruinent l’image que les personnels administratifs ont de leur employeur et de ses représentants. A l'aube d'une échéance politique majeure, cela constituerait plus qu’une erreur : une faute.
Cela serait d’autant plus regrettable que nous tenons à souligner que nous avons apprécié le dialogue social mené par votre service, tant au niveau de la note de service annuelle des BIATSS en septembre dernier, qu’au niveau de la mise en œuvre des dispositions réglementaires du tableau d’avancement des AAE au grade d’attaché hors classe avec la création du 3è vivier.
Contre tous les tenants d’un caporalisme d’un autre âge, ce travail en commun a démontré que le dialogue social est possible, que le dialogue social est nécessaire, que le dialogue social, enfin, est profitable à tous.


Nous vous remercions.


Les commissaires paritaires nationaux
A&I UNSA des AAE

 

Administration & Intendance - UNSA | Mentions légales | Plan du site | Espace privé | Contacts | Fils RSS | Dernière mise à jour : mardi 12 décembre 2017