A&I UNSA
 

Brèves

5 raisons d’adhérer

[En vidéos]

À découvrir ici :

1. La proximité

2. L'expertise

3. L'équipe

4. Nos valeurs

À suivre tous les jeudis à 17h00...

Cliquez ici pour adhérer

Liens utiles

 

Vous êtes ici : Accueil » Métier » Services ministériels et déconcentrés

Documentation liée

Intervention CTPM

Compte rendu CTPM

Compte rendu CSE


À lire aussi...

Services académiques

SIRHEN : un LOUVOIS bis ?

Crédits de fonctionnement

Spécial « Organisation académique » - Entrée en vigueur au 1er février 2012

Restructurations des Services Académiques : un état des lieux par le Ministère, enfin !

Nouvelle gouvernance académique

Notre syndicat a dénoncé cette volonté ministérielle de "passer à la trappe" l’encadrement administratif départemental.

Voir communiqué ci-dessous :

COMMUNIQUE - Réforme de l’organisation académique :

L’encadrement administratif départemental à la trappe !

Le CTPM du 13 juillet 2011 examinait un projet de décret visant à modifier le Code de l’Education pour ce qui relève de l’organisation académique.

Le recteur devient « la seule autorité compétente dans l’académie » et « définit l’organisation fonctionnelle et territoriale de l’académie par analogie à la compétence préfectorale ». Il se dote à cette fin d’une véritable équipe de direction composée d’un secrétaire général de l’académie, chargé de l’administration de l’académie, et des ex IA devenus directeurs académiques.

Cette organisation académique, certes cohérente dans les perspectives gouvernementales de réforme de l’état, a un défaut majeur : elle raye de son organigramme le secrétaire général de l’Inspection académique.

A&I-Unsa a présenté, avec la fédération l’UNSA Education, des amendements visant à la reconnaissance et prise en compte officielles des secrétaires généraux des services départementaux de l’éducation nationale. Ils ont été repoussés par l’Administration qui se « refuse à ajouter une strate ».

Le syndicat A&I-UNSA dénonce cette volonté ministérielle, discriminatoire envers les responsables administratifs des services départementaux, à qui l’on demande par ailleurs une « association plus étroite à l’équipe de direction de l’académie » (fiche emploi type).

A&I-UNSA déplore que le « bloc de compétences administratives » soit le parent pauvre d’une réforme qui ne s’intéresse qu’aux « blocs de compétences politiques et pédagogiques ».

Ce projet de décret a recueilli 20 voix pour (Administration) et 18 contre (les syndicats sauf le sgen CFDT : refus de vote).

Pantin, le 15 juillet 2011

Contact presse :

Jean-Yves Rocca, Secrétaire général

Charles Dauvergne, Secrétaire général adjoint


Le même projet de décret a été présenté au CTPM du 13 juillet.

Face à la détermination ministérielle nous avons présenté des amendements pour sauvegarder la place de l’encadrement administratif départemental.
Ils ont été repoussés.

Voir

1/ Intervention Charles Dauvergne

2/ Compte rendu du CTPM


Le Conseil Supérieur de l’Education Nationale a examiné le 7 juillet 2011 un projet de décret visant à réformer l’organisation académique la mettant "en harmonie" avec la réforme territoriale de l’Etat.

Le recteur devient la seule autorité compétente dans l’académie.

Voir intervention de Jean-Yves Rocca.

Le CSE a rejeté ce texte par 42 votes contre, 0 pour, 2 abstentions et 10 refus de vote.

Administration & Intendance - UNSA | Mentions légales | Plan du site | Espace privé | Contacts | Fils RSS | Dernière mise à jour : lundi 11 décembre 2017