A&I UNSA
 

Brèves

5 raisons d’adhérer

[En vidéos]

À découvrir ici :

1. La proximité

2. L'expertise

3. L'équipe

4. Nos valeurs

À suivre tous les jeudis à 17h00...

Cliquez ici pour adhérer

Liens utiles

 

Vous êtes ici : Accueil » Actualité


À lire aussi...

Déclaration de la CAPN des AAE
du 5 décembre 2017

Services Publics : un big-bang en gestation

Cinq semaines, 5 raisons d’adhérer

La GIPA, pour moi, c’est oui ou c’est non

Faire de chaque personnel l’acteur de son propre changement

Premières leçons européennes

26 mai 2014 - Les résultats de l’élection 2014 du Parlement européen interpellent toutes les forces démocratiques, dont le syndicalisme. Au moment où nous écrivons, il est trop tôt pour tirer des leçons définitives. Mais il est clair que, sur l’ensemble de l’Europe comme en France, les électeurs ont globalement envoyé un signal d’alarme implacable aux principaux partis de gouvernement.

Pour l’écrasante majorité de nos concitoyens, la crise n’est toujours pas finie. Le chômage, la dégradation des conditions de vie et de travail sont leurs principales préoccupations. Or, a contrario de leurs attentes, ils perçoivent souvent l’Europe comme élitiste, poursuivant une politique économique d’austérité les rendant responsables des fautes commises par les banques et le système financier.

Cesser d’ignorer ces besoins des citoyens : c’est autour de cela que doit se nouer un changement de politique car le vrai défi est bien de remettre dans l’emploi les 26 millions de chômeurs européens. Et pour y parvenir, l’UNSA le répète avec la Confédération Européenne des Syndicats : l’austérité ne peut constituer une réponse. Tout au contraire, l’Europe a besoin d’un vaste plan d’investissements visant l’emploi et la croissance durable, un projet qui entraîne ses Etats membres dans une dynamique, au lieu de les enfoncer dans leurs difficultés.

Dans cette nouvelle marche en avant qu’elle doit engager, l’Europe doit rester fidèle à ses valeurs démocratiques. Ecarter et combattre les sirènes du repli nationaliste, xénophobe et raciste, constitue un impératif. S’entourer de murailles, se recroqueviller autour des « siens » ou de son clocher sont autant de protections illusoires car le XXIème siècle est définitivement celui de la mondialisation. Y construire, avec les citoyens, de nouvelles protections solidaires, de nouvelles règles, de nouveaux repères, tel reste l’enjeu.

Administration & Intendance - UNSA | Mentions légales | Plan du site | Espace privé | Contacts | Fils RSS | Dernière mise à jour : lundi 11 décembre 2017