A&I UNSA
 

Brèves

5 raisons d’adhérer

[En vidéos]

À découvrir ici :

1. La proximité

2. L'expertise

3. L'équipe

4. Nos valeurs

À suivre tous les jeudis à 17h00...

Cliquez ici pour adhérer

Liens utiles

 

Vous êtes ici : Accueil » Métier » Grands Etablissements


À lire aussi...

Le CEREQ doit conserver sa double tutelle Éducation/Emploi !

CRDP : le ministère de l’éducation poursuit son entreprise de démantèlement

CNED : Un double discours à la mode France Télécom

L’avenir de l’INRP menacé...

Vers la disparition des CRDP ?

L’UNSA Education réagit aux nouvelles suppressions de postes prévues dans le réseau SCEREN.

Voir le communiqué ci-dessous :


Communiqué de presse de l’UNSA Education

Centres régionaux de documentation pédagogique (CRDP) : des suppressions d’emplois mortifères

Des correspondants UNSA Éducation basés dans les Centres régionaux de documentations pédagogiques (CRDP)* nous remontent l’information de deux séries de suppressions de postes. Une première est prévue dans un projet de contractualisation entre le CNDP et les CRDP pour la période 2012-2014 avec une diminution systématique d’emplois dans tous les CRDP (très importante dans un certain nombre d’entre eux), avec une diminution importante du plafond d’emplois. Une seconde vient d’être demandée de façon très discrète et en dernière minute, par le ministère de l’Éducation nationale, de la jeunesse et de la vie associative. Il semblerait, là encore, qu’elle touche tous les CRDP. Mais la loi du silence règne.

Ces suppressions, rajoutées aux différentes mesures de gel de postes déjà prises, sont inacceptables car elles vont entraîner des disparitions de pans entiers de compétences, de savoir-faire et de métiers dans les CRDP au cours des prochains mois. Elles empêcheront les CRDP d’exercer leurs missions par manque de moyens humains indispensables. Elles risquent de précipiter la fermeture des structures les plus fragiles.

Or il faut rappeler que les CRDP et les CDDP sont de plus en plus sollicités par le ministère et les structures académiques, notamment pour l’utilisation des TICE** ou l’appui aux professeurs stagiaires ou néotitulaires dans le contexte catastrophique de la « mastérisation » qu’on connaît. Ils doivent aussi assurer leurs missions de proximité au service de la communauté éducative.

C’est encore un mauvais coup supplémentaire porté au moral du personnel du réseau SCEREN, qui par son professionnalisme et son attachement au service public, se bat pour maintenir un service de qualité malgré toutes les entraves. À force de raboter des postes, que va-t-il rester demain des missions de service public du réseau SCEREN ?

La fédération UNSA Éducation et ses syndicats nationaux (A&I-UNSA, SE-UNSA, SNPTES-UNSA) se battront aux côtés des personnels pour maintenir un service public de documentation pédagogique de qualité. Au-delà, l’UNSA Éducation réaffirme la nécessité d’un débat sur les perspectives des opérateurs éducatifs nationaux** en termes de périmètre, de missions et de moyens, comme elle l’a rappelé récemment au ministre de l’Éducation nationale.

* Le réseau Scéren comprend un établissement national « tête de réseau » (le Centre national de documentation pédagogique ou CNDP) et des centres régionaux (CRDP) à raison d’un par académie.

** Les opérateurs éducatifs sont des établissements publics assumant des missions nationales placés notamment sous la tutelle des ministères « éducatifs » (Éducation nationale ; Enseignement supérieur et Recherche) tels que le réseau Scéren-CNDP, le CNED, le CIEP, l’ONISEP, le CEREQ.

Administration & Intendance - UNSA | Mentions légales | Plan du site | Espace privé | Contacts | Fils RSS | Dernière mise à jour : mardi 12 décembre 2017