Covid-19 : A&I UNSA mobilisé pour accompagner les personnels administratifs

Covid-19 : A&I UNSA mobilisé pour accompagner les personnels administratifs

Le président de la République a annoncé la fermeture des crèches, écoles, EPLE, et universités à compter de lundi 16 mars jusqu’à nouvel ordre.

Samedi 14 mars, le Premier ministre a annoncé le passage en stade 3 de l’épidémie restreignant davantage les déplacements et les regroupements de personnes.

Il s’agit de mesures exceptionnelles qui répondent à l’évolution d’une crise sanitaire majeure et sans précédent. La date de réouverture n’est pas connue mais cette situation pourrait durer plusieurs semaines.

Comme depuis le début de cette crise, A&I UNSA fait le choix de ne pas créer ni entretenir de polémiques face aux décisions prises, notre responsabilité dans ce moment nécessite de les respecter.

Beaucoup de questions se posent cependant :

  • Face à l’urgence sanitaire, l’autonomie de la déconcentration et de la décentralisation, que ce soit services centraux et académiques, écoles, EPLE établissements du supérieur, établissements nationaux, n’ont plus lieu d’être : le premier devoir d’un employeur et de ses représentants est de garantir la santé et la sécurité des agents en faisant respecter partout et de manière égale les mesures de sauvegarde qui s’imposent ;
  • S’agissant des collectivités locales, leur autonomie politique garantie par la Constitution doit également se plier aux impératifs de la solidarité en accompagnant les équipes des EPLE pour assurer la continuité du service public.  C’est le sens de l’accord que Jean-Michel Blanquer a passé avec les présidents de l’AMF, de l’ADF et de l’ARF : mais son esprit si ce n’est sa lettre est-il respecté partout ? Les personnels administratifs mobilisés sur la base du volontariat ne peuvent pas à eux seuls assurer à la fois la gestion administrative et financière ainsi que l’accueil et l’entretien des établissements !
  • L’égalité devant le risque et la préservation des intérêts vitaux doivent être maintenues pour tous les collègues mobilisés quel que soit leur lieu de travail, services centraux et déconcentrés, établissements du supérieur, établissements nationaux et EPLE. Or, toutes et tous ne sont pas placés dans les mêmes conditions : logés/non logés, dépendant ou non des transports en commun, possibilité de télétravail ou non. L’organisation du travail doit tenir compte de ces contraintes.
  • Quant aux spécificités de l’enseignement supérieur, elles ne doivent pas être négligées : à ce propos, vous trouverez en suivant ce lien le communiqué commun des syndicats de l’UNSA Éducation.

Quelles que soient les annonces gouvernementales à venir, ces principes devront être respectés. A&I UNSA et sa fédération, l’UNSA Éducation, veilleront à ce que la nécessaire continuité du service public à laquelle contribue l’ensemble des personnels puisse se mettre en œuvre dans le respect des droits des personnels et sans oublier la situation des agents qui auront dans le même temps la charge de leurs propres enfants.

A&I UNSA s’organise, nationalement comme localement, pour être aux côtés des collègues dans cette situation inédite, les informer et répondre à leurs questions notamment dans l’hypothèse des contraintes de confinement et dans l’hypothèse où ils seraient victimes de mesures abusives ou inadaptées. 

Lien pour joindre le syndicat secretariat.general@aeti-unsa.org

Lien sur notre site pour lire les courriers communs ministre/présidents d’associations d’élus :

Lien vers notre site pour lire la synthèse A&I UNSA en date du vendredi 13/03 adressée au cabinet du MENJ (sera mise à jour prochainement)

Lien site Éducation nationale (ne vous fiez qu’aux sources officielles) : informations coronavirus-covid-19

Pantin le 16/03/2020 

Jean-Marc Boeuf
Secrétaire général