Élections professionnelles :
la catégorie B en 3 points

Cliquez ici pour retrouver le projet A&I UNSA pour les Secrétaires administratifs de l’Éducation nationale et de l’Enseignement supérieur

Cliquez-là pour notre page spéciale Élections professionnelles 2018

Un plan de requalification ambitieux de B en A sans mobilité imposée

A&I UNSA considère que de trop nombreux collègues de catégorie B exercent des missions de niveau supérieur.

A&I UNSA demande une reconnaissance des missions exercées par ceux-ci par une requalification accrue des emplois de B en A afin de mettre fin à cette exploitation. Actuellement le corps des secrétaires administratifs représente 29% des personnels administratifs. A&I UNSA exige qu’il passe à 50 % avec une augmentation de la catégorie A qui passerait d’un total de 18% à 25 %.

L’ouverture d’un examen professionnel de B en A réservé à l’AENES

Afin de favoriser la promotion interne de nos collègues, A&I UNSA soutient la mise en place d’examens professionnels de changement de corps de B en A réservés à l’AENES.

A&I UNSA revendique une prise en compte de la RAEP (Reconnaissance des Acquis de l’Expérience Professionnelle).

 

L’augmentation significative des possibilités d’accès aux grades de SAENES de classe supérieure et de classe exceptionnelle

Cliquez sur l’image pour télécharger la profession de foi.

Pour calculer le nombre de possibilités d’avancement entre chaque grade, on utilise un ratio entre les personnels promus et les promouvables (pro/pro). Ce ratio est déterminé par un taux de promotion fixé en pourcentage.

A&I UNSA demande l’augmentation réelle des ratios pro/pro pour l’avancement des 2e et 3e grades. Le corps des SAENES est composé actuellement d’environ 60% du corps en classe normale, 20% en classe supérieure et 20% en classe exceptionnelle. A&I UNSA considère que ce corps serait équilibré avec une classe normale à 45%, une classe supérieure à 30% et une classe exceptionnelle à 25%.

Le grade de classe supérieure est une classe dite « creuse ». La possibilité de recrutement direct au 2e grade et la mise en œuvre d’un avancement par examen professionnel font évoluer trop lentement ses effectifs.  Le ratio fixé à 8,5% pour les années 2018, 2019 et 2020 est insuffisant. Il convient de donner un nouvel élan à la carrière de nos collègues de classe normale. Il faut porter le ratio d’avancement au 2e grade à 20% .

De même, il est nécessaire d’augmenter le ratio pro/pro du 2e au 3e grade. En effet, ce grade a une population vieillissante qui part à la retraite ou est en passe de le faire, puisqu’il était abondé, avant la réforme du nouvel espace statutaire du B, des seules promotions par examen professionnel et tableau d’avancement de collègues en fin de carrière. Le ratio pour les années 2018 et 2019 est fixé à 11%. A&I UNSA exige un ratio à 15%, ce qui fluidifiera le déroulé de carrière de l’ensemble du corps.