Élections professionnelles :
la catégorie C en 3 points

Cliquez ici pour retrouver le projet A&I UNSA pour les Adjoints administratifs de l’Éducation nationale et de l’Enseignement supérieur

Cliquez-là pour notre page spéciale Élections professionnelles 2018

Un plan de requalification ambitieux de C en B sans mobilité imposée

A&I UNSA considère que de trop nombreux collègues de catégorie C exercent des missions de niveau supérieur.

A&I UNSA demande une reconnaissance des missions exercées par ceux-ci par une requalification accrue des emplois de C en B afin de mettre fin à cette exploitation. Actuellement le corps des adjoints administratifs représente 53% des personnels administratifs. A&I UNSA exige qu’il ne représente plus que 25 % avec une augmentation de la catégorie B qui doit passer d’un total de 29 % à 50 %. Cette évolution devra également se traduire pour la catégorie A avec une augmentation du corps qui passerait de 18 % à 25 %

Par ailleurs, A&I UNSA exige les mêmes conditions de reclassement de C en B que pour le passage de B en A, c’est-à-dire un reclassement à l’indice le plus proche de celui détenu dans le corps d’origine augmenté de 40 points d’IB.

L’ouverture d’un examen professionnel de C en B réservé à l’AENES

Afin de favoriser la promotion interne de nos collègues, A&I UNSA soutient la mise en place d’examens professionnels de changement de corps de C en B réservés à l’AENES.

A&I UNSA revendique une prise en compte de la RAEP (Reconnaissance des Acquis de l’Expérience Professionnelle).

 

L’augmentation significative des possibilités d’accès aux grades d’adjoint administratif principal de 2de et 1ere classes.

Cliquez sur l’image pour télécharger la profession de foi.

Pour calculer le nombre de possibilités d’avancement entre chaque grade, on utilise un ratio entre les personnels promus et les promouvables. Ce ratio est déterminé par un taux de promotion fixé en pourcentage.

La disparition du grade d’adjoint administratif de 1ère classe et le reclassement majoritairement des collègues dans le grade d’adjoint principal de 2ème classe a amené un engorgement de ce grade qui représente dorénavant 70% de l’effectif du corps.

Actuellement les pourcentages de changements de grade pour la période 2018 à 2020 sont arrêtés comme suit :

  • Accès au grade d’adjoint administratif de l’éducation nationale et de l’enseignement supérieur principal de 2e classe (C2) : 33% en 2018, 30% en 2019 et 27% en 2020.
  • Accès au grade d’adjoint administratif de l’éducation nationale et de l’enseignement supérieur principal de 1re classe (C3) : 7,5% en 2018, en 2019 et en 2020.

Ces ratios sont inacceptables. Ils ne font qu’aggraver le déséquilibre de la représentation de chaque grade « Tout le monde dans le 2e grade du corps ! ».

C’est pourquoi A&I UNSA exige un ratio promus/promouvables de 25% pour le passage du 2e au 3e grade, ce qui fluidifiera le déroulé de carrière de l’ensemble de nos collègues.

A&I UNSA considère que le corps sera équilibré lorsque le premier grade représentera 5% de l’effectif du corps, le deuxième grade 55% et le troisième grade 40%.